Et si les animaux de la ferme amélioraient le système immunitaire de vos enfants ?

jeudi 1 août 2019

Notre environnement est de plus en plus aseptisé, et en tant que parents, on a tendance à aller encore plus loin dans la chasse aux microbes et autres bactéries.

Sauf que voilà ce n’est pas empêchant nos enfants de toucher les animaux qu’on les aide le mieux ! C’est en tout cas ce que nous révèle une étude menée par l’université de l’Ohio.

En effet, selon le co-auteur de l’étude, le professeur en microbiologie Zhongtang Yu

Avoir une bonne hygiène, c’est important, et c’est ce que l’on apprend à nos enfants, mais du point de vue de notre système immunitaire, un environnement aseptisé empêche notre système immunitaire d’apprendre à se défendre face aux microbes.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont collecté des échantillons de matières fécales issus de 10 bébés, 5 bébés urbains sans contact avec veaux, vaches ou cochons, et 5 vivants dans des fermes en contact avec des animaux.

chèvre laine mohair en gros plan

En analysant les bactéries et autres microbes présents dans ces couches, les chercheurs de l’université de l’Ohio que ces microbiotes étaient bien plus variés pour les bébés « ruraux » que pour les copains des villes.
Les bébés en contact avec des animaux de la ferme ont donc un microbiome intestinal plus varié et donc plus sain. Ce qui, de l’avis des chercheurs, permettrait une meilleure évolution du système immunitaire.

La prochaine fois que vous vous baladerez au milieu d’un prairies pleine de moutons, pensez-y !

source

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.