Et si les singes étaient plus innovants que nous les humains ? Une étude tend à le prouver !

mardi 22 octobre 2019
macaque japonais ville au fond

Julia Watzek, chercheuse de son état, a eu une intuition, et si nous étions pas si innovant que ça pour trouver des solutions ?
Pour répondre à cette question elle et son équipe ont réalisé une étude avec 56 humains, 22 singes capucins et 7 singes rhésus.
Si vous avez le temps ou que vous voulez en savoir plus sur cette étude, la publication est disponible sur nature.com. Je préfère prévenir, c’est un peu long ! Voici donc un petit résumé :

Les chercheurs on créé un jeu vidéo très simple où il faut cliquer sur des zones pour avoir une récompense (des points pour les humains et des morceaux de banane pour les singes).
Au début, les chercheurs ont appris aux participants qu’il fallait cliquer sur un carré rayé, puis un carré en pointillé pour faire apparaître un triangle bleu. Enfin, il fallait cliquer sur ce triangle pour avoir la récompense.

Dans une deuxième phase, le triangle apparaît dès le début du jeu. Les chercheurs ne l’ont évidemment pas précisé, mais il suffit de cliquer sur le triangle, sans passer par les carrés pour débloquer la récompense. C’est là que les humains ont été moins « malins » que les singes !

test singe et humain

En effet, 70% des singes ont utilisé ce raccourci du premier coup, à savoir cliquer directement sur le triangle bleu. Les 30% restant l’ont utilisé dans au moins une fois. Côté humain, c’est moins glorieux, seulement un l’a utilisé du premier coup et 39% l’ont utilisé au moins une fois.

Je suis vraiment surprise qu’une partie importante des humains continue à utiliser la même stratégie

Julia Watzek

Les scientifiques font l’hypothèse que notre mode d’éducation, largement basée sur la mise en pratique de solution connue, ne nous incitent pas à rechercher d’autres solutions.

Les chercheurs ont également indiqué que, comparativement, les humains ont appris les règles facilement. Par conséquent, ils n’ont que peu d’avantages à utiliser le raccourci. Lorsque les humains ont utilisé le raccourci, ils ont commis davantage d’erreurs dans les essais avec la stratégie normale en trois étapes.

Selon Julia Watzek, les humains sont « plutôt mauvais en multitâche« . Les singes eux, ont changé de stratégie d’un essai à l’autre et « ne semblent pas être perturbé par l’utilisation du raccourci« .

Cette étude souligne que les biais acquis lors de notre éducation peuvent entraver notre prise de décision et surtout limiter notre imagination. « Si les stratégies de solution sont tellement enracinées que les nouvelles informations sont ignorées, elles peuvent nous amener à prendre des décisions inefficaces et à rater des occasions« .

Alors, la prochaine fois que vos enfants grimpent sur le toboggan du mauvais côté, posez vous la question, est-ce que ce ne sont pas eux qui ont raison, et que c’est finalement bien plus intéressant… Même si ce n’est pas comme ça qu’on nous a appris à l’utiliser…

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.