Le confinement, un aperçu du monde d’après ?

jeudi 7 mai 2020

Comme dans beaucoup de pays, la France devrait sortir du confinement à partir de la semaine prochaine. Ce déconfinement ne se fera pas en quelques jours, mais ce n'est pas le sujet !

En effet, malgré ce titre un peu trompeur, l'idée est plutôt de voir en quoi cette période de confinement imposée, peut, enfin pourrait, être un modèle pour le monde d'après, un monde à reconstruire ! Non pas pour l'aspect sanitaire, mais plutôt pour l'aspect écologique, logique, non ? Car avouons-le, c'est quand même agréable de ne pas être entassés dans le métro et de ne pas pouvoir écouter le chant des oiseaux !

Le télétravail a de l'avenir !

Le télétravail, ce n'est pas seulement être à la maison et travailler. C'est aussi un autre mode de vie, une autre façon de s'organiser. C'est moduler plus facilement ses horaires en fonction des heures où on est le plus productif, ou, au contraire, en fonction de ses contraintes familiales.
C'est aussi un bon moyen pour ne plus utiliser la voiture ou d'autres moyens de transport polluants ! Avouez que, en tant que citadin, c'est quand même mieux une ville sans trop de voitures ?!

Or qui dit plus de voiture dans les rues, dit moins de pollutions ! Et nous l'avons constaté ! La qualité de l'air pendant le confinement s'est amélioré, nous nous sentons mieux respirer et accessoirement, perdons moins de temps dans les transports.

Alors évidemment tous les métiers ne peuvent pas être entièrement fait en télétravail, et, surtout, étant une espèce sociale, nous avons besoin de contact humain. Mais pourquoi ne pas laisser une plus grande part à ce mode de travail dans le monde de demain ?

Favoriser les produits de saison et locaux

Cette période à aussi été marqué par une plus grande consommation de produit locaux et de saison. En effet avec la fermeture des restaurants et l'engouement pour la cuisine, beaucoup se sont retrouvé derrière les fourneaux pour cuisine les produits frais.
Un certain nombre de maraîcher se sont mis à la vente direct pour le plus grand bonheur des citadins et des paysans.

Pourquoi ne pas continuer ? C'est souvent meilleur pour la santé et bien meilleur pour l'économie locale et pour l'environnement.

Moins d'achat superflu ?

Pendant cette période, de gré ou de force, nous sommes forcées à moins acheter de manière générale. Non seulement du fait que nous avons moins de besoins, mais aussi, et surtout, car les magasins sont fermés. Or, on constate qu'on vit très bien sans acheter un T-shirt par semaine, des nouvelles chaussures ou un 10ème chargeur de téléphone. On continu après ?!

Une plus belle vie de quartier !

Rien d'éco-responsable sur ce point, quoi que, mais il faut le reconnaitre, ce confinement à aussi été l'occassion de mettre en place une vie de quartier, qui même si elle n'est pas comparable à ce qu'on retrouve dans les petits villages, fait du bien à voir. Alors tous les soirs, une fois cette épidémie passée, on applaudi pour un monde plus vert ?

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.