Pourquoi ceux qui filment en mode portrait sont de dangereux psychopathes

C’est jeudi, et comme demain c’est vendredi, je me suis dit qu’il fallait que je publie un article débat ! Et çà tombe bien, il y a sujet débile et troublant qui me tient à cœur !

Un certain nombre de personnes, surtout pendant les concerts, filment encore en mode portrait !
Du coup, deux questions me sont venues : pourquoi filmer un concert et regarder l’écran de son smartphone alors qu’on peut voir directement les artistes sans écrans interposés ? Et, surtout, pourquoi filmer en vertical ?

Pour la première question, je peux comprendre qu’on film quelques instants mais la moitié du concert beaucoup moins…

Après, il y a l’épineuse question du VVS (syndrome de la vidéo verticale), alors mieux qu’un long discours voici une vidéo qui dénonce.

Je ne sais pas vous, mais nous on ne comprend pas trop le principe de filmer en vertical, car bien souvent ces vidéos, du fait qu’elles sont filmées en vertical et en HD, ne sont que rarement visionnées et le sont encore moins sur un écran capable d’afficher correctement de la HD ou du 4K !

De fait, ces vidéos au format surdimensionné, surcharge inutilement les serveurs de Google, Apple et autre Dropbox.

Or ces vidéos cumulées représentent des milliards de milliards de gigaoctets. Le problème c’est que pour conserver ces données inutiles, il faut toujours plus de data-center, ce qui implique toujours plus de pollution.

Bref, filmer un concert en mode portrait ça pollue et ça ne sert à rien. CQFD ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.