Non, les téléphones portables du début des années 2000 n’avaient pas plus d’autonomie !

lundi 9 septembre 2019
Pile de téléphones portables by eirik-solheim

C’est lundi, alors pour commencer la semaine tranquillement, je vous propose une petite expérience !
Il y a quelques semaines, j’ai récupérer un « vieux » téléphone d’il y a 3 ans, et j’ai supprimé toutes les applications se connectant à internet. J’ai installé une carte SIM, l’ai chargé à 100% et l’ai utilisé pendant plusieurs jours.

L’idée est évidemment de l’utiliser à la même fréquence et pour les mêmes usages que mon brave Nokia 3310 du début des années 2000. C’est à dire en tant que téléphone (en mode avion la nuit), et non en tant que smartphone…
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au niveau de l’autonomie, c’est un peu différent.
Voyez si vous pouvez voir la différence sur cette photo…

Autonomie smartphone sans internet 21 jours

Oui, vous lisez bien, un mois d’autonomie ! Et encore, il s’agit d’un « vieux » smartphone, qui a subi des centaines de cycles de charge, et dont la version d’Android n’est pas aussi optimisée que sur les versions plus récentes.

Pour rappel, les anciens 3310 n’avaient « que » 6/7 jours d’autonomie en utilisation normale, avec un écran bien moins énergivore. En 15 ans, l’autonomie des appareils a plus que triplé, mais les usages ont explosés et ce petit téléphone est devenu le centre de notre vie numérique… Du coup son autonomie est maintenant d’un jour seulement.

Pensez-y la prochaine fois qu’on vous dit que les smartphones d’aujourd’hui ont moins d’autonomie que les anciens téléphones portables.

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.