La banquise de l’Arctique a malheureusement atteint un nouveau plancher record

Un peu à la manière du gouvernement qui chaque mois donne les chiffres du chômage, à la fin de chaque hiver, la NASA donne les chiffres de la fonte des glaces… Et comme pour le chômage, à chaque fois, ils sont pires qu’avant…
Depuis plus de 30 ans, des satellites analysent l’étendue de la banquise Arctique. Ces chiffres sont ensuite compilés par la NASA et le NSIDC (National Snow and Ice Data Centre). Selon ce centre de recherche, à l’apogée de son étendue hivernale, la glace de l’Arctique couvrait 20 000 kilomètres carrés de moins que lors du précédent record, qui vous l’avez deviné a été établi l’an dernier.

banquise arctique glace

Image : NASA

Les températures enregistrées dans cette zone ont d’ailleurs été de 2 à 6 degrés Celsius au-dessus de la normale, et pire, il y a même eu des températures positives.

Autre preuve, s’il y en avait encore besoin, que la Terre se réchauffe, cette nouvelle s’ajoute à 10 mois consécutifs de températures records !
Les spécialistes estiment que le phénomène El Nino, particulièrement fort cette année, explique une partie de ce réchauffement, mais ne peut en aucun cas expliquer l’ampleur des dégâts. En effet, depuis le début de cette surveillance, les glaces de l’Arctique fondent à un rythme soutenu de 12% par décennie, et cette région du monde se réchauffe deux fois plus vite que le reste du globe.

Évidemment, à notre niveau, mis à part informer, nous n’avons pas le pouvoir de changer les choses, mais nous pouvont agir, voici un exemple parmi tant d’autres !

source

Laisser un commentaire