Sauvez la planète, mangez des insectes ! 

Après la punchline « sauvez la forêt, mangez un castor » ce coup-ci, on vous promet ça peut vraiment marcher ! En effet, nos besoins en protéines sont si important qu’il sera bientôt impossible de produire suffisamment de viandes pour nourrir l’humanité. D’autant que nous mangeons de la viande à presque tous les repas alors que quelques fois par semaine serait largement suffisant.

Le fait est que le corps a besoin de ces protéines pour fonctionner correctement, il faut donc trouver une autre source de protéine pour nourrir les prochains 9 milliards d’humains… Qui de plus en plus adopte une alimentation très carnée. Il faut donc trouver un autre apport de protéine. Or il y a un « aliment » dont l’extrait à sec peut atteindre 75% de protéine, bien plus que la volaille ou le bœuf ! Il s’agit des insectes… oui, si vous avez lu le titre, le suspens a dû être limité…

Sauf qu’à la différence de la viande bovine, la production d’insectes nécessite 4 fois moins d’eau et l’impact général sur l’environnement est largement moins élevé. Par exemple, la production d’un kilo de vers de farine produit 10 à 100 fois moins de gaz à effet de serre qu’un kilo de viande de porc, mais aussi des dizaines de fois moins d’ammoniaque… Bref, vous l’avez compris, si on réduit notre consommation de viande au profit des insectes, on réduira effectivement nos émissions polluantes.

Comment manger des insectes ?

Alors évidemment, dans notre culture européenne, la consommation d’insectes n’est pas très rependue, du coup, quand on présente ceci :

bol-insectes

La première réaction est plutôt le dégoût, et de fait, sur un panel représentatif de nos amis, personne n’a vraiment voulu y goûter. A force de persuasion un peu plus de la moitié en a mangé, et seul quelques-uns y sont retourné… Pourtant en tant que Français, nous mangeons bien des grenouilles, des huîtres (vivantes), des escargots, de la langue, de la cervelle et d’autres spécialités, qui dans un autre pays pourraient sembler totalement improbable.
D’ailleurs, dans le monde, de très nombreuses cultures mangent des insectes ! Il s’agit donc juste d’un blocage culturel qu’il faut surpasser.

Alors lancez-vous !

insectes-commestibles

Pour la préparation des insectes, il y a donc plusieurs possibilités, les deux que nous avons testées déjà cuite, et celle sous forme de farine pour rentrer dans la composition de pâtes par exemple.
Quand ils sont présentés entiers, il est possible de tout consommer, même si pour certaines espèces, il est recommandé d’enlever les pattes, les ailles ou la tête qui peuvent se révéler inconfortable sous la dent.
Sous forme de farine, comme pour les pâtes ci-dessus, c’est bien plus simple et nettement moins « ragoutant » puisqu’il faut simplement les faire cuire comme des pâtes traditionnels.

Pour le goût, personnellement, je ne trouve pas que ça ressemble a autre chose de connu, le mieux est donc que vous testiez par vous-même ! Et ça tombe bien, notre partenaire InsectesComestibles vous propose justement de gagner les boites que vous venez de voir au-dessus ! 

Bravo à Jyair qui gagne de quoi ravir ses amis !

Laisser un commentaire