Le Japon fait t’il vraiment de la science en chassant les baleines de l’Antarctique ?

vendredi 31 janvier 2014

Même si le titre de cet article est une question (à laquelle il ne sera pas bien difficile de répondre) je vous propose plutôt un coup de gueule à l’encontre du Japon et des instances internationales qui autorisent le « prélèvement » létal de plusieurs centaines de baleines. Par contre, rassurez-vous, cette chasse est uniquement à but scientifique !
Cela dit, une fois l’animal tué pour la science, il ne faut pas gâcher, la viande est donc vendue au Japon pour officiellement « financer le programme de recherche ».

Voilà pour les faits, passons maintenant à la critique et posons nous les bonnes questions :

Pourquoi écrire en gros RESEARCH sur les bateaux harpons ? Sur les vrais navires scientifiques il n’y a pas cette inscription.

chasseurs de baleines drone sea sheperd
L’un des sujets d’étude de ces « scientifiques » est d’analyser l’évolution des populations de baleines et réaliser un suivi de l’écosystème de l’Antarctique. Très bien. Par contre, il faudra m’expliquer pourquoi faut-il forcément tuer plus de 500 baleines par an pour y arriver ? Surtout quand on sait qu’elles sont déjà menacées !

Et surtout est-ce qu’en voyant ces images filmées par l’association écologique Sea Shepherd vous avez vraiment l’impression de voir des scientifiques ? Moi, honnêtement non.

Quels sont les résultats après plus de 10 000 baleines tuées ? Aucune publication n’a été faite dans la revue scientifique généraliste de référence Nature en tout cas.

L’association écologiste des bergers des mers est de nouveau parti à l’assaut des baleiniers nippons, alors si vous voulez en savoir un peu plus sur leurs moyens d’action musclés de l’association, c’est ci-dessous.

source

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.