Théoriquement, les légumes cultivés sur Mars seront parfaitement mangeable

Sans partir dans des délires de science-fiction (un peu quand même), il est probable que mars soit un jour colonisé par l’humanité en attendant de trouver une autre planète plus habitable… Car la température sur Terre sera devenue bien trop élevée.

Pour se préparer à cette éventualité, des scientifiques ont eut l’idée de reproduire le sol martien en laboratoire pour vérifier qu’il sera possible de consommer des légumes produits sur la planète rouge, et qu’ils peuvent bien pousser dans les conditions martiennes.

plante mars radis

Depuis le mois de mars, des scientifiques de l’université de Wageningen aux Pays-Bas se sont donc basés sur les données de la NASA pour reproduire la terre martienne, ou la « mars » martienne, on ne sait plus… et on fait pousser avec succès une dizaine de types de plantes différentes. La crainte de ces chercheurs était de voir un taux élevé de métaux lourds comme le cadmium et le plomb dans les légumes.
Or, au bout de plusieurs mois d’attente, bonne nouvelle, au moins 4 types de plantations n’ont que très peu de traces de ces éléments toxiques et sont donc comestibles.

Lors de tests plus poussés sur ces radis, tomate, seigle et poids, l’équipe dirigée par l’écologiste Wieger Wamelink, les composés comme le cadmium, le fer ou l’arsenic ne sont pas apparu dans des niveaux dangereux. Alors qu’ils sont présents dans le sol martien. Les résultats sont d’autant plus prometteurs que d’après ses recherches, la concentration de certain de ces métaux lourds étaient encore moins élevés que les taux mesurés sur des plantes cultivées dans du terreau ordinaire.

Le niveau de vitamines, mais aussi de flavonoïde indispensable au goût était aussi satisfaisant. Matt Damon pourra donc retourner sur Mars avec autre chose que des patates…

source

Laisser un commentaire