Les robots vont-ils remplacer les pilotes dans les F1 électriques ?

Le championnat de Formule E est l’équivalent de la F1, mais avec des moteurs électriques. Malheureusement, contrairement à sa grande sœur polluante, elle n’est pas autant médiatisée, du coup les constructeurs ne se bousculent pas pour proposer leurs modèles. Dommage, ce type de courses permet non seulement d’améliorer les performances des voitures électriques, mais aussi de montrer au public que la transition électrique est possible.

La première course de voitures robots 100% électrique !

À partir de 2016 pourtant, cette discipline va peut-être connaitre une révolution qui pourrait la faire sortir de l’anonymat. En effet, sur les circuits urbains dédiés à ces monoplaces électriques, une dizaine d’écuries vont faire la course avec des voitures robots ! Ces véhicules devront être pilotés par une intelligence artificielle sans aide extérieure pendant une heure, la durée de la course.

Roborace est-il vraiment un sport automobile ?

Le championnat Roborace n’alignera donc aucun pilote humain, ce sera simplement une course qui mettra à l’épreuve les mécaniques et l’informatique embarquée dans les monoplaces. De fait, les ingénieurs et les techniciens vont devoir se dépasser pour pouvoir proposer un véhicule compétitif, a mon avis, il s’agit donc bien d’un sport.

D’ailleurs, la compétition sera essentiellement algorithmique, en effet, les voitures seront identiques entre les équipes et seuls les logiciels embarqués pourront faire la différence sur la piste. Les équipes devront donc non seulement avoir l’algorithme le plus « malin » mais aussi le plus rapide et celui qui consommera le moins d’énergie. Bref autant de paramètres réutilisables sur nos voitures électriques.

Et vous, que pensez-vous de cette coupe robotique de Formule E ?

Laisser un commentaire

1 commentaire

  1. Pingback: Roborace : une voiture autonome évite un chien mais se loupe dans un virage – Printf