5 000 capteurs pour suivre nos meilleures alliées contre la fin du monde : les abeilles

Derrière ce titre un brin apocalyptique se cachent deux réalités :

  • Sans les abeilles, l’humanité ne peut survivre sur Terre.
  • Les abeilles voient leur population fortement diminuer d’année en année.

Sans être trop pessimiste, le moins que l’on puisse faire, c’est d’essayer de comprendre pourquoi les abeilles ont ce fort taux de mortalité.
Pour cela, une équipe de chercheurs australiens vient d’équiper 5 000 abeilles de traceurs. Chacun de ces capteurs miniatures permet, via un réseau de détecteurs placés dans la nature, de connaître précisément l’itinéraire des abeilles.

capteurs-sur-abeilles-danger-ecologie

Or tout changement dans l’itinéraire journalier des abeilles peut causer de sérieux troubles dans la ruche. En effet, un changement est souvent la conséquence d’un changement dans l’environnement. Ces évolutions peuvent être d’origine naturelle mais avançons un peu et disons aussi qu’une bonne partie est à cause de nous les humains, de notre pollution et de nos insecticides.
Avec cette étude, les scientifiques espèrent donc découvrir précisément ce qui décime les abeilles.

Il n’y a plus qu’à espérer qu’une solution soit trouvée, et vite.

Via Printf

Laisser un commentaire