Une horloge « numérique » imprimée en 3D qui fonctionne sans électricité ni aucun mécanisme

L’impression 3D permet de faire des objets jusque-là difficile à faire autrement, et surtout, la production de ces objets n’est plus réservée aux industriels. Il « suffit » d’avoir une imprimante 3D, un ordinateur et un logiciel de CAO… Et évidemment avoir une idée ! Des idées, Julldozer en a ! En effet, cet ingénieux Toulousain a récemment inventé cadran solaire… qui affiche l’heure au format numérique.

Le principe expliqué dans la vidéo ci-dessous par l’inventeur lui-même s’inspire du cadran solaire classique. Celui que l’on retrouve depuis des milliers d’années sur les façades de certains bâtiments ou sur les places des villages. Sauf que, grâce à l’impression 3d et la possibilité de créer des formes complexes, il a créer un objet qui laisse passer la lumière du soleil dans certains tubes et pas d’autres. Le but, écrire les caractères numériques de l’heure.

Alors évidemment, contrairement aux horloges numériques classiques, ça ne marche que les jours de soleil et ne donne pas l’heure à la minute près. De plus, il faut un gnomon différent que vous soyez dans l’hémisphère nord ou sud.

Impressionnant non ? Comme quoi il est toujours possible d’optimiser des objets que l’on croyait oublié. Et là au moins, pas de soucis pour recharger les pilles… Pas contre pour l’heure d’hiver, il faudra probablement faire quelques réglages !

source

Laisser un commentaire