Des fourmis ont envahi la Station Spatiale Internationale, rassurez-vous, c’est pour la recherche !

Depuis quelques jours la Station Spatiale Internationale (ISS) compte pas moins de 70 nouveaux locataires. Heureusement pour les six astronautes présents dans le vaisseau ce n’est pas une équipe de foot avec tout le staff, mais des fourmis, une toute petite colonie !

Début janvier, une fusée Antares (ça ne s’invente pas !) a envoyé plus d’une tonne de ravitaillements et d’équipements pour la station. Et, dans le même voyage, les scientifiques ont donc envoyé ces fourmis, leur but : : découvrir comment ces insectes peuvent s’adapter à la vie en microgravité. L’idée derrière cette étude est aussi de s’inspirer des fourmis pour inculquer ce comportement à des robots. Ces robots fonctionneraient en groupe et seraient chargés d’explorer des endroits difficiles d’accès comme des immeubles effondrés.

fourmis dans espace iss nasa

En effet, sur Terre les déplacements des fourmis n’obéissent pas à un plan établi par la reine, mais par l’odorat et par les informations données de proche en proche (de fourmis en fourmis)
Sauf que dans l’espace, sans gravité, il leur sera difficile de communiquer par contact ou en laissant des marqueurs sur le sol. Toute l’expérience repose donc sur la faculté de ces insectes à s’adapter (ou non) au monde spatial, et, comment vont t’elles se réadapter une fois de retour sur le plancher des vaches.

Et dire que quand j’étais jeune j’envoyais déjà dans l’espace (à plus de 30 mètres du sol, c’est déjà l’espace pour un enfant !) des fourmis dans des fusées artisanales… Strictement aucune donnée scientifique intéressante n’en était ressortie d’ailleurs, je ne comprends pas !

Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Pingback: Le tour du Web #82

  2. Y-en-a qui ont des boulots sympas quand meme. S’amuser avec des fourmis dans l’espace. Fallait y penser…