En tant que futur Papa, que faire pour soutenir la future Maman au début de la grossesse ?

Le début de grossesse, surtout pour le 1er enfant, c’est le début du changement dans la vie de couple ! Alors si vous aussi, vous vivez ces moments merveilleux, voici quelques conseils pour soutenir la future maman qui dans bien des cas doit revoir ses habitudes et surtout son régime alimentaire.

En effet, pour limiter les risques de contracter la toxoplasmose ou la listeria, exit les légumes et fruits frais au resto et au self du boulot, mais aussi plus de charcuterie, de fromage au lait cru, de sushis, etc…
Et évidemment ni alcool, ni tabac !

Pour pimenter un peu le tout, à cette période de la grossesse, la moitié des femmes subissent les nausées et les vomissements.

C’est à ce moment là que tout futur papa qui se respecte doit rentrer en jeu !
Au programme, nettoyage du réfrigérateur toutes les semaines pour éviter les risques de contamination, quelques blagues pour détendre sa chérie et faire la cuisine pour la tenir éloignée du frigo et des casseroles pour éviter que ces odeurs habituellement alléchantes ne la fassent vomir.

Comment gérér les repas pendant la grossesse ?

Avec ces nausées et ces nouvelles contraintes alimentaires, faire les courses, éviter le gaspillage alimentaire et trouver des recettes devient un véritable défi.
Pour les recettes, c’est assez variable, mais un indice, mieux vaut ne pas faire des plats trop riches ou trop sucrés.

Concernant le gaspillage alimentaire, c’est sur ce point que nous allons, Geek et Bio oblige, vous donner quelques conseils.

Préparez des petites quantités et attendez votre tour

Les envies de votre chérie étant variables, ne vous lancez pas dans la réalisation d’un grand plat de pâtes à la sicilienne. En effet, une fois le plat terminé, il est probable que vous soyez le seul à en manger. Essayez donc un petit truc, attendez de voir le résultat, faites en un autre et une fois que votre chère et tendre a trouvé son bonheur, dégustez les autres « petits » plats que vous avez fait. Cette astuce vous évite ainsi de gacher trop de nourriture, car souvenez-vous, dans l’idéal, tout produit cuisiné ne peut pas être consommé après 24 heures par la femme enceinte.

Des boîtes de conservation et de la gestion de stock

Encore dans un souci de limitation des nausées et des contaminations, il faut isoler les fromages, les viandes, les poissons et plus généralement tout ce qui a tendance à sentir dans des boîtes de conservation en verre. Mettez aussi d’un coté ce qui a été cuisiné il y a plus de 24 heures pour que vous, le futur papa, qui, à priori est moins à risque, puissiez le consommer rapidement.

Là encore le but est de gérer au mieux l’alimentation et de ne pas gaspiller trop de nourriture. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire ou sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 commentaire

  1. hannamaria

    Ah oui, j ai trouvé le 1er trimestre horrible. J arrêtais pas de me dire « à quoi bon , de toute façon, tu vas probablement le perdre. » en plus, les nausées n aidaient pas à se sentir bien. J avais du mal à supporter les gens, mon mari. Et puis c est passé (avec les nausées et les vacances aux sports d hiver: pas de ski mais la tartiflette sans nausée m a rendu le moral et a permis de récupérer quelques kilos perdus) Bref, j appréhende une nouvelle grossesse mais en même temps je ne vois pas avec un enfant unique. La famille n est pas complète Alors, si dame nature le veut bien, et ben, on se relancera dans l aventure Courage à toutes les mamans qui vivent des moments pas simples.