Comment faire un site web éco-responsable pour réduire son impact environnemental ?

Commençons par ouvrir des portes ouvertes. Quand vous visitez un site internet, vous consommez de l’énergie, et plus le site est mal optimisé plus vous consommez de l’énergie, logique. Explications.
Un site web c’est plusieurs choses : du contenu, un hébergement et évidemment du code source.

Un contenu léger

Même avec le site le plus optimisé au monde, si vous mettez une image en full HD pour l’icône du site, chaque visiteur va devoir télécharger cette image de plusieurs mégaoctets, alors qu’un petit favicon de quelques kilooctets aurait suffit pour avoir le même effet visuel. Bien sûr il s’agit d’un exemple un peu extrême, mais même si l’image utilisée fait quelques pixels de plus que nécessaire, l’impact au bout de centaines de milliers de visites devient de moins en moins négligeable.

Autre exemple avec les polices de caractères, certains utilisateurs en incluent des dizaines dans leur feuille de style mais n’en utilisent que la moitié. Or utilisés ou non, ces fichiers sont téléchargés par les internautes et ils polluent… pour rien.

En clair, pour avoir un contenu optimisé, le plus simple et de faire preuve de bon sens et de ne pas utiliser des fichiers inutiles ou plus lourds que nécessaire.

Cela dit, certaines solutions, comme Wix, un outil de création de site internet proposent un bon nombre de garde-fou pour notamment redimensionner les images en fonction de l’utilisation ou mutualiser les sources externes.

Un hébergement responsable et proche des utilisateurs

Sans rentrer trop dans les détails techniques, il faut savoir qu’un serveur ça consomme énormément d’énergie. En effet non seulement il doit être alimenté en électricité, mais il doit en plus être dans un local où la température n’est pas trop haute pour éviter la détérioration des installations.


Selon la récence du matériel, cette température oscille entre 18 et 26°C. Vous allez me dire, normale quoi, comme chez moi… Pas tout à fait ! Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de mettre des dizaines d’ordinateurs dans une même pièce fermée sans climatisation… Mais ça chauffe beaucoup, au point que certains centres de traitement de données, étudient sérieusement la piste des datacenters sous-marins… Et réfléchissent à utiliser directement l’eau de l’océan pour refroidir les installations. Reste à savoir si cette technique est vraiment plus écologique qu’un refroidissement classique.

Autre point, il faut aussi que le serveur soit proche de la majorité des visiteurs du site. En effet, si vous avez optimisé votre site de pêche dans l’Aveyron et que vous l’hébergez à l’autre bout de l’Alaska, l’impact environnemental réduit d’un côté sera largement rattrapé de l’autre. C’est pour cela que certain hébergeur, comme Wix ou OVH proposent d’héberger votre site intelligemment.

Un code source optimisé

Sauf si vous décidez de passer par une agence web ou un freelance, qui s’occupera d’optimiser votre site pour qu’il soit le plus rapide et le plus optimisé possible, il faudra vous reposer entièrement sur le service de création de site que vous aurez retenu.

Rassurez vous, que ce soit avec les solutions type « système de gestion de contenu », le code source a été largement testé et optimise le rendu des sites. Par exemple avec Wix, la solution qui à le vent en poupe ces derniers temps, les développeurs n’ont pas oublié de penser « geek » et « bio » !
En effet, le service propose tout ce qu’il faut pour créer un site vitrine simplement avec uniquement des glisser-déposer. Du coup, l’utilisateur n’a qu’a ajouter les éléments qu’il veut, ajouter des photos, des vidéos ou des plugins via le Wix App Market.

Le reste est automatiquement géré par l’éditeur, il va optimiser les images, réduire le nombre d’appels externes, compresser le code source lui-même, utiliser des algorithmes sans boucle inutile ou redirection farfelue. Le but étant de proposer une expérience utilisateur fluide, et par la même occasion réduire la consommation d’énergie que ce soit côté serveur ou côté visiteur.

Cela dit, même si Wix, ou les produits de type WordPress sont de bonnes solutions pour avoir un site web de bonne qualité rapidement, le moyen d’optimiser encore mieux son site, est encore de passer par un spécialiste. En effet aucune des solutions ci-dessus ne propose la transformation des icônes en fichiers SVG, l’optimisation du code, sans utiliser d’algorithmes génériques capables de s’adapter à tous les cas d’utilisations, et qui du coup sont bien plus énergivores qu’un programme taillé pour répondre à un besoin précis.
Évidemment, ce dernier type de développement est bien plus onéreux, et il faut compter plusieurs centaines d’euros pour un site simple… loin de la gratuité des autres solutions proposées ici. Tout dépend de votre besoin et de votre ambition.

Bonne création, et n’oubliez pas de penser geek, et bio !

Laisser un commentaire