Le langage des dauphins bientôt compréhensible par les humains… Mais l’objectif est tout autre ! 

Les dauphins ont une intelligence hors du commun, et comme chez les humains, ils vivent en petites communautés et passent un tiers de leurs temps à « socialiser ». Les deux autres tiers étant alloués au repos et à la recherche de la nourriture. Pour communiquer entre eux, ils ont développé un véritable langage. Ce langage, probablement très complexe, personne n’a encore réussi à le comprendre, et encore moins à le parler.

C’est à ce moment de l’histoire que rentre en scène la stat-up suédoise Gavagai AB ! Cette pépite qui a éclos à l’institut suédois des sciences informatiques est spécialisée dans l’analyse des langues. Pour vous donner une idée de leur savoir-faire, leur intelligence artificielle à réussi à comprendre pas moins de 40 langues bien humaines ! Vous l’aurez deviné, la prochaine langue sur la paillasse, c’est celle des dauphins.

L’équipe va donc étudier les grands dauphins pendant plusieurs mois et utiliser leur intelligence artificielle pour tenter de décoder les sons et le cliquetis émis par les cétacés. Si tout se passe comme prévu, Gavagai  devrait pouvoir produire un dictionnaire Dauphin-Humain. Étrangement, les chercheurs suédois sont plutôt confiants, tant mieux.
Les débouchés sont multiples, on imagine déjà l’armée américaine, qui a déjà utiliser ces mammifères marins dans le passé, leur faire reprendre du service avec des missions plus précises. On peut aussi imaginer d’en apprendre un peu plus sur leur mode de vie, et apprendre, par exemple, qu’ils s’éclatent bien sans changer de smartphone tous les 6 mois…

ET téléphone maison comprendre

Plus sérieusement, le but ultime de cette IA est de préparer la communication avec des formes de vies extraterrestres. Bon, comme ça on dirait de la science-fiction, et effectivement pour le moment ça l’est, mais le fait est, que si, un jour, nous rencontrons une forme de vie extraterrestre, nous n’aurons, à priori aucun moyen pour les comprendre et communiquer avec eux. Sauf si, évidemment, les Suédois nous fournissent en traducteur simultané, capable de traduire n’importe quel mode de communication en anglais ou en français !

En résumé, comprendre les dauphins, n’est donc qu’un test pour savoir si cette intelligence artificielle est capable de comprendre un langage qui est parfaitement inconnu des humains.

Laisser un commentaire