Comment créer sa boite pour être vraiment indépendant et sauver la planète ?

Si vous vous sentez l’âme d’un artiste, que vous aimez les défis et surtout que vous voulez débarrasser le monde des déchets plastiques, cet article est probablement fait pour vous !
En effet, vous l’avez sans-doute remarqué, un certain nombre d’humains ont de sérieux problèmes avec leurs mains, ils n’arrivent pas à garder un déchet plastique suffisamment longtemps pour le mettre dans une poubelle. Un patch devrait bientôt arriver pour corriger ce problème de préhension, enfin on l’espère… En attendant, des tonnes de plastiques se retrouvent dans les rues, les forets, les fleuves, … et les océans. Le pire c’est que certain trouve ce geste de jeter ne serait ce que mégot tout à fait normal. Non, ça ne l’est pas.

Pour revenir au plastique et comme dirait Dave Hakkens, à l’origine du projet Precious Plastic : « c’est étrange, c’est un précieux matériau, qui jonche la planète, et qui est disponible gratuitement« .

En effet le plastique est présent dans quasiment tous les produits que nous achetons. Et avec l’avènement de l’impression 3D, il est enfin possible de créer ou de réparer ces objets.

Certes l’investissement de départ est conséquent, puisqu’une bonne imprimante 3D coûte dans les 500 à 1000€ auxquels il faut rajouter la matière première. Qui, même si elle ne coûte pas cher, environ 20€ le Kg, c’est toujours plus cher que de récupérer des bouteilles en plastique… D’autant qu’en plus d’être gratuit, l’utilisation de ces déchets sauve la planète !

Comment transformer ces déchets en bobine de fil plastique ?

Grâce au projet Precious Plastic, le but est justement de créer une machine capable de donner une seconde vie au plastique de nos bouteilles. Pour cela, le site met à disposition des plans et des tutoriaux vidéo pour créer vous-même ces machines en utilisant des composants trouvables relativement facilement. Alors évidemment, il faut débourser quelques centaines d’euros, et surtout, ces équipements de transformation prennent de la place. Mais une fois le tout installer, vous pourrez produire vos propres fils pour imprimante 3D.

D’ailleurs, comme c’est la rentrée, les nouveaux programmes se mettent en place et j’imagine que certains profs de technos se demandent encore quoi faire pour changer de la carte à puce qui émet un signal SOS, de la clé USB, ou du porté clé diode… Alors oui, je suis un peu à la bourre, mais pourquoi ne pas créer des ateliers pour réaliser ces machines, concevoir des pièces plastiques et les imprimer.

Autre application, qui est celle mise en avant par Dave, c’est de créer sa propre entreprise de vente d’objet créé à partir de ces matériaux de récupération. Pour cela, il vous aide même gratuitement en vous donnant des plans et des inspiration pour créer et vendre vos produits. En bref, c’est à vous de jouer !

Laisser un commentaire