Un gadget pour scanner ses aliments à la recherche de calorie… Bonne ou mauvaise idée ?

Comme tous les ans, à Las Vegas, en début d’année, il y a le Consumer Electronics Show. Et cette année, comme tous les ans d’ailleurs, une multitude de gadgets voient le jour pour révolutionner, ou pas, le monde du high-tech. Et cette année, l’un des thèmes à la mode, c’est l’alimentation et le bien-être.

C’est exactement pour cela qu’une start-up française a conçu l’application DietSensor. L’idée de l’application est de pouvoir suivre son alimentation sans avoir a rentrer les données correspondantes à chaque aliment que l’on mange.
A l’origine de l’idée, une fille est tombée malade du diabète de type 1. Ses parents ont donc commencé à compter les glucides tous les jours pour ne pas qu’elle tombe dans le coma. Ils se sont ensuite trouvé un petit capteur moléculaire (Scio) qui a la particularité de pouvoir analyser la compostions chimique des aliments grâce à son spectromètre de masse.

DietSensor

L’application va donc récupérer ces informations pour les transmettre à une base de données et être en mesure de dire quel aliment, c’est et dire combien de glucides, mais aussi de calorie il y a dedans (si bien évidemment, l’aliment est homogène…)

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Évidemment dans le cas de personne atteinte de diabète ou de problème de poids, ce genre d’application est d’une utilités évidente. Elle permet de donner des informations plus facilement et surtout plus rapidement qu’avant. Mais, car oui, il y a un mais, le risque est que ce type de produit sera utilisé par un public bien plus large. Comme par exemple des gens qui veulent simplement réguler leurs repas, ce qui pourrait dériver sur des « TOC » alimentaires, des genres de psychose et surtout des régimes qui ne seront pas forcement adapté aux besoins de chacun.

En effet, ce type d’application n’est pas encore en mesure de remplacer les conseils d’un vrai diététicien.

Laisser un commentaire