Un immeuble qui abrite une forêt verticale, une idée d’avenir ?

Même si les municipalités font leur possible pour ajouter plus d’espaces verts au cœur des villes, le fait est qu’on manque sérieusement d’arbre dans la plupart des villes modernes. Or généralement, dés qu’un emplacement est disponible, les promoteurs se ruent dessus pour construire toujours plus d’immeubles.

Pour pouvoir ramener les arbres dans nos villes des architectes proposent une idée, des forêts verticales ! Le principe est relativement simple, mettre des arbres sur les façades d’un immeuble. Mais si le principe est simple, la mise en œuvre est nettement plus complexe. En effet, il faut que les arbres puissent se développer correctement sans rentrer dans le bâtiment, qu’ils aient assez de terre pour que leurs racines ne soit pas asphyxier, et que ces racines ne détruisent pas les balcons. Sans compter qu’il faut que le bâtiment répondent aux normes de sécurité en vigueurs et que le tout puisse être entretenu convenablement.

foret verticale ville immeuble

C’est très beau, mais certains arbres vont avoir du mal au niveau des racines…

Bientôt une forêt verticale en suisse !

Un architecte pense avoir trouvé la solution et après avoir conçu le Bosco verticale de Milan en Italie, il a été choisi pour construire une tour de 117 mètres de haut pour 36 étages et une centaine de cèdres, d’où le nom de la tour « La Tour des Cèdres ». En plus de ces arbres, il devrait aussi y avoir 6 000 arbustes et plus 18 000 plantes. Coté ressource,  énergie solaire sera utilisé et l’eau de pluie récupérée.

foret verticale ville immeuble suisse

La construction devrait débuter à Lausanne à partir de 2017.

Bonne ou mauvaise idée ?

Même si nous n’avons pas encore le recul suffisant pour savoir si ce type d’architecture est viable, le fait est que ces projets réintroduisent la nature dans la ville. Les avantages sont nombreux, purification de l’air, apport de verdure, création d’habitat pour les oiseaux…

Il y a aussi l’aspect psychologique, voir des arbres et de la « nature » en symbiose avec notre habitat devrait, on l’espère nous rapprocher des problèmes environnementaux.

Cela dit, en attendant que ces bâtiments fleurissent dans votre ville, rien ne vous empêche de planter des fleurs et autres petits arbustes sur votre balcon ou sur le rebord de vos fenêtres !

source

Laisser un commentaire