Les éoliennes aussi peuvent être recyclées… Et c’est franchement malin !

Ce n’est plus un mythe, les pays du nord de l’Europe sont largement en avance sur la France (et bien d’autres pays) dans le domaine de l’écologie et de la gestion des ressources. Cet esprit de respect de l’environnement fait quasiment parti de l’ADN de ces régions.

En effet, depuis de très nombreuses années, des pays comme les Pays-Bas, la Suède, la Finlande, et même certaines régions d’Allemagne se sont dotés d’éolienne. Le problème, c’est que ces éoliennes ont une certaine durée de vie, or, certains éléments, comme les pales, sont fabriquées à partir de matériaux composites… Ces matériaux ont l’avantage d’être légers et de pouvoir créer des formes aérodynamiques… Mais ils sont presque impossibles à recycler ! Du coup, ces pales se retrouvent généralement sur les sites d’enfouissement de déchets, dommage. D’autant plus dommage que ces déchets représente déjà des dizaines de milliers de tonnes !

Heureusement, les artistes sont là, et notamment à Rotterdam, ou certaines places et aires de jeux pour enfants ont largement profité ces éoliennes au rebut, la preuve en image :

Crédit photos : Denis Guzzo/Flickr

La science s’y met aussi !

Évidemment, vous l’aurez deviné, 50 000 tonnes de pales d’éoliennes, ça ne peut pas se recycler dans toutes les places du monde. En effet, non seulement la diversité des architectures serrait sérieusement mise à mal, mais en plus, ça n’aurait plus rien d’orignal. Pour palier à ce problème, et plus généralement, celui du recyclage des matériaux composites, une équipe de scientifiques de l’Université d’Aarhus au Danemark essaie de développer un solvant qui permettrait de séparer les matériaux composites les uns des autres, pour ainsi pouvoir les réutiliser ou les recycler individuellement. En attendant, si vous êtes entrepreneur, pourquoi ne pas lancer une gamme de mobilier à base d’éolienne !

Laisser un commentaire