Des pigeons patrouillent dans le ciel de Londres pour contrôler la pollution

Des pigeons équipés d’un petit sac à dos plein de high-tech et qui sont capable de tweeter sur la qualité de l’air, forcément, il faut en parler sur Geek et Bio ! Cette patrouille baptisée la Pigeon Air Patrol est composée de 10 pigeons. Chacun de ces oiseaux est équipé d’une sorte de petit sac à dos contenant des capteurs de pollution et de quoi se connecter à une station distante pour envoyer des informations sur le réseau social.

A l’origine de cette opération, c’est la start-up DigitasLBi qui a eu l’idée de créer un dispositif permettant d’embarquer l’appareil de mesure de la start-up française Plume Labs. L’appareil est capable de mesurer le taux dioxyde de nitrogène, de tri-oxygène et d’autres polluants présents dans l’air. Le tout est ensuite mis en ligne sur le Twitter de @PigeonAir et directement sur une carte de Londres interactive.

pigeon-air-patrol

L’expérience d’une durée de quelques jours seulement devrait permettre de mesurer la qualité de l’air sur les trajets des volatiles. Cela dit, l’objectif réel n’est pas là, le but est évidemment de sensibiliser la population aux dangers de la pollution urbaine, et à terme proposer ces capteurs sur nos sac à dos, les laisses des toutou etc… L’idée et de pouvoir amasser un maximum de données sur la pollution pour pouvoir étudier plus finement le secteur pollué et mettre en place des mesures pour limiter son impact.

Une fois l’opération aérienne terminée, il n’y a plus qu’a espérer que d’autres pigeons soient équipés et que ce genre de déploiement soit mis en œuvre dans d’autre ville, comme les plus belles de toutes, Lyon et Toulouse !

Laisser un commentaire