Des archéologues ont découvert l’une des plus vielle recette au monde !

Il y a 5 000 ans, en Babylone, ils n'avaient pas marmiton...

Il y a 5 000 ans, la notion de bio n’existait pas, le bio, c’était ce qu’ils appelaient « la nourriture ». Les fruits et les légumes avaient probablement bien plus de goût et il n’y avait pas encore de livre de recettes… Enfin le croyait-on ! En effet, à l’université de Yale, ils ont un assez grand nombre de tablettes préhistoriques. Parmi ces « livres », trois tablettes d’argile akkadiennes qui date de 1750 avant JC contiennent des recettes de l’époque !

On peut y trouver des recettes de viandes, de légumes, des genres de ragoûts et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est original !


Viande à la réglisse :

  • réglisse sauvage
  • ase fétide (une autre plante)
  • du cresson
  • du cumin
  • quelques zestes de citron
  • de la viande

Préparation : Dans un saladier mélanger les herbes et les condiments, ajoutez-y 6 litres d’eau. Faites bouillir le tout jusqu’à n’avoir plus qu’un litre de préparation. Une fois la réduction faite ajoutez-y la viande et la cuire tout en y ajoutant un peu d’eau si besoin.


Bon pour le moment, avouez que c’est du jamais-vu ? En tout cas, personnellement, je n’avais jamais pensé à ajouter de la réglisse avec de la viande. Avis aux Top Chefs…

C’était donc la première recette, qui prend du temps, beaucoup de temps, mais qui ne demande pas beaucoup d’ingrédients ! Voici donc une seconde, qui demande à la fois du temps, et beaucoup d’ingrédients originaux.


Volaille sauvage en tarte :

  • Oiseau sauvage (Oui, à l’époque, il n’y avait pas de grande surface, mais la recette marche aussi avec du poulet)
  • du lait
  • de la matière grasse (huile d’olive par exemple)
  • de la canelle
  • des feuilles de moutarde
  • des échalotes
  • des poireaux
  • de la semoule
  • de l’ail
  • de la farine de seigle
  • de la saumure
  • des graines d’aneth grillées
  • de la menthe
  • des bulbes de tulipes sauvages

Préparation : Dans un récipient dans lequel l’eau et le lait on été porté à ébullition ajouter le poulet. Une fois que c’est de nouveau en ébullition ajouter la purée d’échalotes, la semoule, les poireaux, l’ail et un peu d’eau. Laissez cuir jusqu’à ce que la viande soit suffisamment cuite pour être désossée facilement, une fois que c’est terminé ajouter quelques graines d’aneth.

Pour faire la pâte de la tourte mélanger du lait avec la farine. Une fois que la préparation est prête l’ajouter dans la tarte et faire cuire le tout.

Bon par contre, au niveau des quantités et des directives va falloir faire plusieurs tests, en effet, je n’ai pas trouvé ces informations !

Laisser un commentaire