En avant première, voici une bonne résolution de la COP21, enfin on l’espère !

Dites non à la mode du tout jetable

Il y a encore quelques dizaines d’années, quand on achetait un appareil, on voulait qu’il marche le plus longtemps possible. Aujourd’hui, c’est nettement différent, en effet non seulement les constructeurs (ce n’est heureusement pas une généralité) font en sort que ces appareils ne puissent pas dépasser un certain nombre d’utilisations, mais en plus ils incitent très fortement les consommateurs à acheter le dernier modèle.

Pourtant, si on prend l’exemple du smartphone, de très nombreux utilisateurs se voient contraints ou changent de mobile quasiment tous les ans. Soit parce que la batterie, pièce maîtresse de l’obsolescence programmée à lâché, soit du fait qu’ils veulent avoir certaines applications qui pour des raisons parfois farfelues ne sont pas rétrocompatible, soit tout simplement car ils veulent avoir le dernier modèle sans autre raison.

Le problème, c’est que pour faire un smartphone, en plus de la main d’œuvre parfois pointé du doigt, il faut des ressources, beaucoup de ressources ! Des ressources ne seront pas disponibles pour les générations futures et qui, en plus, engendrent pollution et destruction de l’environnement.

Pourquoi est-ce si difficile de changer une batterie ? Alors que c'était si simple avant ?!

Pourquoi est-ce si difficile de changer une batterie ? Alors que c’était si simple avant ?!

Comment agir ?

Pour limiter la fabrication et l’achat de matériel inutile, lors de cette COP21, il faut obliger les constructeurs à proposer des produits durables avec un minimum de produits recyclés. Déjà, depuis le 1er janvier 2015, il est possible de connaitre la date de disponibilité des pièces détachées et/ou leurs durées. Mais vous vous en doutez, ces informations ne sont pas toujours faciles à trouver… Il faut les demander !

Au niveau du consommateur aussi la COP21 pourrait proposer de nouvelles mesures ! Comme par exemple « éduquer » les acheteurs ! En effet beaucoup n’achètent pas en fonction de leurs besoins, mais en fonction de cette mode. Prenons le cas du dernier iPhone, sa puissance est comparable aux ordinateurs de gamers d’il y a quelques années seulement ! Pourtant malgré ses performances beaucoup ne l’utilisent que pour aller sur Facebook, jouer à Candy Crush ou surfer sur internet, des applications qui tournent largement sur des smartphones d’il y a 4 ou 5 ans.

Et il n’y a pas que les smartphones dans ce cas ! Tout ce qui est électronique est touché par ce problème… Alors amis de la COP21, agissez ! Nos décharges sont remplis de matériel électronique facilement réparable !

Laisser un commentaire